Défis et enjeux à venir : Augmenter l’inversion en stratégie de contenu

Louis Chausse, spécialisé en Marketing B2B, spécialisé en Marketing B2B, a une approche très intéressante par rapport aux peurs des entreprises et marques d’investir dans une stratégie de contenu en se demandant : Va-t-il mieux louer ou acheter ses efforts marketing? (Chausse, 2014).

Il développe un exemple très clair pour illustrer sa vision : en ayant un budget mensuel X à investir sur le web, deux options s’ouvrent :

  • Dépenser X euros chaque mois en publicité web (AdWords, Bing Ads, Facebook Ads, Google Display, etc.
  • Investir X euros chaque mois en production de contenu (Images, contenu sur le site web, articles de blog, vidéos, guides d’achat, etc.)

Dans les deux cas, nous allons obtenir une portée Y en fonction de l’effort/budget que nous avons mis. Cependant, avec le référencement organique (SEO) dans les moteurs de recherche et les partages sur les médias sociaux, les efforts investis en production de contenu seront cumulatifs et exponentiels au fil des mois alors que l’investissement en publicité vous donnera toujours la même visibilité chaque mois.

Figure 11:1 « Évolution de la portée de l’achat et logement de ressources avec budget» (Chausse, 2014)

Et s’il arrive que le budget de marketing se soit coupé ? Si des efforts ont été investis en production de contenu, l’entreprise pourra continuer à générer des résultats SEO même dans les périodes les plus difficiles. Car les contenus produits demeurent des actifs marketing à partir desquels l’équipe marketing pourra  et d’une .

Figure 11:2 « Évolution de la portée de l’achat et logement de ressources sans budget» (Chausse, 2014)

Cet article appartienne à la série :   « L’image et la stratégie global de contenu »

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *